L’art thérapie humaniste      

L’art thérapie humaniste

L’art thérapie humaniste est une pratique psychothérapeutique fondée sur la conscience du corps et sur l’utilisation du processus de création artistique.

L’art thérapie humaniste est un processus expérientiel. Quelle que soit la discipline artistique, son activité centrale est la création et l’exploration d’image à l’intérieur d’une relation thérapeutique à trois : le client, l’œuvre produite et le thérapeute.

C’est avec l’appui du langage du corps et de l’image – puisque c’est à travers les ressentis et les représentations intérieures que se conçoit et s’exprime notre « être au monde » et les rapports que nous entretenons avec lui – que l’art thérapeute accompagne le sujet.

L’art thérapie, une pratique ancestrale

L’utilisation de l’art à des fins thérapeutiques n’est pas une pratique nouvelle. Déjà les sociétés primitives utilisaient des éléments artistiques pour soigner les membres de la tribu. Le guérisseur, le chaman devait savoir chanter, danser, jouer du tambour, déclamer. Par la transe, la pantomime, le tremblement, le récit, la musique et la peinture, il amenait sa collectivité à se rééquilibrer et à se réunifier. Il était à la fois artiste et thérapeute.

L’art thérapie humaniste un processus dynamique

Utilisant la création artistique sous différentes formes : dessin, peinture, collage, modelage, musique, danse, théâtre… sans se préoccuper de la qualité esthétique de l’œuvre, la démarche en art thérapie consiste à laisser progressivement émerger des images intérieures.

Le geste créateur fait appel au corps qui se met en mouvement pour créer une œuvre concrète. Dans le même élan il sollicite l’imagination, l’intuition, la pensée, les sensations et les émotions.

Les 5 sens sont assemblés dans l’acte créateur. Du mouvement et de la vitalité physique, quels qu’ils soient, jaillissent les images, les gestes, les sons, les rythmes, les mots… Matière première de la création, le corps n’est pas séparable de l’imaginaire qui l’inspire, ni de la parole, ni du geste, ni de toutes formes d’expression qu’à la fois, il génère et qui le fonde. La créativité exprime inévitablement le vécu et la forme d’organisation du corps comme de la psyché.

L’art thérapie humaniste permet à la fonction symbolique de s’investir, non seulement dans l’objet crée, mais de le faire à l’intérieur d’un processus thérapeutique impliquant tout l’organisme, l’être dans son entier. Révélateurs des processus inconscients, l’image, l’objet ou l’acte symbolique les manifeste, les réalise, les concrétise. En cela la création est libératrice d’un état physique et psychique.

En créant la personne n’est plus à la merci de ses rêves, de ses affects ou de celui d’un savoir et d’un pouvoir extérieur. En créant, la personne peut réparer ou compenser quelque chose qui ne s’est pas bien réalisé dans sa vie, mettre au monde son être essentiel et ainsi modifier et apaiser la relation qu’elle a à elle-même et aux autres.

L’art thérapie humaniste, un art de la relation

En initiant à une discipline artistique et en accompagnant la personne dans son vécu et ses difficultés avec le support de l’art thérapie, le thérapeute l’invite à devenir consciente que matière et psyché ne sont en réalité, que les deux aspects d’un seul et même phénomène – le « vivant » – et à le remettre en mouvement.

C’est parce qu’il cautionne le fait que la personne œuvre pour elle-même que, dans la relation transférentielle, le thérapeute lui permet de s’accueillir, de sortir des jugements, d’établir un dialogue avec elle-même et de se reconstruire. Alors la personne elle-même pourra reconnaître à travers sa production la valeur et le sens de son cheminement et oser être plus librement au monde.

C’est dans la qualité de présence impliquée et créative du thérapeute, que celui qui crée trouve la possibilité d’être en relation plus consciente avec sa nature incarnée, celle de vivre le mystère de sa réalité humaine et de redevenir artiste de sa propre vie.

L’art thérapie humaniste, vers une conscience universelle

L’art en thérapie ou la thérapie par l’art est dépassement de l’opposition passé/présent car elle mobilise ce qui du passé est toujours présent, dépassement de l’opposition pathologie/santé car elle s’enrichit de la souffrance pour réaliser une œuvre, dépassement de l’opposition psyché individuelle et dimension collective dans la rencontre des énigmes individuelles et des mythes. Les créations individuelles en thérapie rejoignent les grands mythes de toutes les cultures, les grandes interrogations de l’être humain et les œuvres artistiques les plus fortes de l’humanité à travers tous les temps.

A qui s’adresse l’art thérapie humaniste ?

L’art thérapie humaniste s’adresse à toute personne adulte qui souhaite accéder à une meilleure connaissance d’elle-même, qui désire élargir sa conscience et aller vers la mise au monde et l’épanouissement de son être essentiel.

Elle concerne des personnes de tous les âges et est particulièrement indiquée pour les enfants chez lesquels l’introspection n’est pas encore possible, pour les adolescents souvent réfractaires à une psychothérapie classique.

Elle est indiquée pour les personnes qui ont des difficultés à s’exprimer et communiquer verbalement avec les autres, à organiser et structurer leur pensée ou à relier leurs paroles, leurs mots à leurs ressenti, leurs émotions à leur corps.

Elle s’adresse aux personnes souffrant de difficultés psychologiques et relationnelles, de maladies, de troubles du comportement, de handicap mental et /ou sensori-moteur, de rupture sociale…

Elle s’adresse également aux personnes victimes de violences : parentales, conjugales, culturelles associée à un état de guerre…