La pédagogie

Le concept du « corps-conscience » fonde la particularité de notre démarche. Dans cette optique l’expérimentation est au centre de notre pédagogie.

 Explorer, reconnaitre, construire

Afin d’être acteurs de leur formation, les stagiaires sont invités, en première année, à expérimenter l’art thérapie humaniste. Ils sont ainsi sollicités à stimuler leur sensibilité à travers leurs cinq sens, à retrouver la souplesse de leur corps, à développer leur curiosité, leur capacité d’observation et d’imagination et à ouvrir leur esprit à la créativité et à l’intuition. Ce faisant, ils développent leurs ressources innées et réhabilitent en eux le processus originel présent en chaque être : la mise en œuvre des intelligences du corps, du cœur et de l’esprit qui favorise les apprentissages.

Savoir-faire et savoir être

Dans un processus progressif d’approfondissement, les stagiaires, en fin de première année puis tout au long des années suivantes, expérimentent alternativement la position d’apprenti praticien et de sujet. Cette démarche permet l’acquisition d’un savoir-faire et le développement graduel d’un savoir être praticien en art thérapie.

Interactivité

L’enseignement est construit dans une interactivité entre les mises en situation et les apports théoriques. Il s’agit à la fois d’expérimenter et d’avoir les connaissances théoriques nécessaires afin que les stagiaires acquièrent la capacité de définir quelle est la stratégie thérapeutique et quel est le mode d’expression le mieux adapté à chaque personne, en fonction de sa difficulté existentielle.

L’enseignement théorique

L’enseignement théorique entre en résonnance et fait sens après l’expérience de mise en situation.

Au cours de chaque stage, des connaissances théoriques du champ de la psychothérapie humaniste ainsi que des apports théoriques sur le développement et les éléments structurants du psychisme viennent éclairer la pratique. L’enseignement se déroule sous forme didactique et sous forme de questions réponses lors des retours d’expériences.

Un enseignement de psychopathologie spécifiquement adapté aux besoins de l’art thérapie humaniste est également dispensé sous forme de modules spécifiques.

Travail et recherche personnels

Tout au long de la formation les stagiaires sont engagés à étayer leur apprentissage par un travail personnel, tant au niveau théorique que pratique. Des séances supervisées d’art thérapie entre stagiaires ainsi que des exposés et des travaux de synthèse écrits sont exigés.

D’autre part les stagiaires ont la possibilité de réviser gratuitement, en participant aux modules qu’ils souhaitent approfondir.

 Pratique clinique

A partir de la quatrième année, afin d’étayer leur pratique, il est demandé aux apprenants, d’accomplir un stage clinique d’accompagnement d’un minimum de trois personnes en art thérapie humaniste et de participer aux sessions de supervision.

Thésaurus

Il est mis à la disposition des participants une bibliographie qui s’étoffe au fil de la formation et des documents spécifiques aux thèmes abordés. Par ailleurs il leur est demandé de prendre en note les modèles des protocoles pratiqués ainsi que les éléments de leur parcours personnel au cours de la formation. Et à partir de la troisième année, les stagiaires à tour de rôle réalisent un rapport de stage.